fbpx

La Blockchain: est-elle la pour rester ?

Les attentes sont énormes de la part des exportateurs pour les technologies blockchain. Nous attendons de l’adoption de la blockchain, l’avènement d’un monde plus vert, plus intelligent, plus connecté et globalement meilleur pour le commerce et les échanges mondiaux. Pour les exportateurs et les importateurs, cette technologie présente un avantage immédiat de transparence généralisée, et comme les transactions traitées et ajoutées à la blockchain sont sécurisées et ne peuvent pas être facilement modifiées, la technologie de la blockchain permet de retracer facilement les produits et les transactions.  Pourquoi cette technologie n’est-elle pas encore largement adoptée ? Pourquoi tant de résilience de la part de l’industrie ?

Avant d'analyser les raisons de cette lenteur d’adoption, voyons d’abord comment exactement la blockchain transforme ou simplifie la vie des acteurs commerciaux. Premièrement, le rôle de la blockchain est de sécuriser les méthodes d'échange d'informations sensibles. Les utilisations immédiates de la chaîne de blocage sont les suivantes :

  • - Contrats "smart" ou électroniques – ventes à travers le numérique et autres contrats juridiques digitalisés

    - Track and trace - localisation des marchandises à surveiller et faciliter les paiements en temps quasi réel

    - Plateformes - les transactions commerciales peuvent être effectuées directement sur la plateforme elle-même grâce à l'utilisation de "contrats intelligents" intégrés à la plateforme

    - Éviter des intermédiaires - la plateforme pourrait être davantage connectée aux systèmes de paiement et aux réseaux de distribution pour une circulation plus fluide des paiements, des biens et des services.

  • Les exportateurs et les importateurs sont les principaux bénéficiaires de cet avancement technologique. Au sein d'une entreprise, cette technologie apportera la réduction des coûts, la rapidité, l’agilité, la confiance et la prévisibilité. Les pays et les décideurs politiques bénéficieront de l'amélioration des conditions commerciales de leurs entreprises grâce à la promotion du développement et de la mise en œuvre d'un nombre croissant de qui se base sur la blockchain. Tout d'abord parce que ces technologies encourageront l'agilité et la performance de leurs économies, et ensuite parce que les décideurs politiques devraient veiller à ce que ces nouvelles technologies soient développées dans leur pays pour préserver la compétitivité.

Nous avons examiné le cas de quelques start-ups qui ont réussi jusqu'à présent à convaincre les exportateurs et les réseaux commerciaux internationaux avec leurs solutions blockchain :

  • - Skuchain (États-Unis) vise à éradiquer l'utilisation des lettres de crédit (LC) et à aider les entreprises qui ne peuvent pas bénéficier des transactions à compte ouvert. Grâce à son rôle au sein de Association for Finance and Trade, Skuchain a permis à diverses banques de mettre en place des instruments commerciaux basés sur la blockchain. En juillet 2019, le Forum économique mondial a désigné Skuchain comme le pionnier technologique le plus prometteur de l'année 2019.

  • - Wave BL (Israël) est une startup qui veut éradiquer les connaissements (en anglais bill of lading B/L). Wave BL connecte tous les membres de la chaîne d'approvisionnement à un réseau décentralisé et leur permet un échange direct de documents. L'application de Wave BL sécurise la propriété des documents dans la blockchain en éliminant les litiges, les contrefaçons et les risques inutiles. Selon le PDG de Wave BL, ces technologies sont actuellement utilisées avec succès par des transitaires aux États-Unis, dans l'UE, en Asie et au Moyen-Orient.

  • - DLTLedgers (Singapour) est une plateforme qui combine à la fois la traçabilité de la chaîne d'approvisionnement et le financement. La société souhaite "ubiriser" le modèle de financement du commerce international. En utilisant des contrats digitaux, les clients de la plateforme peuvent automatiser la création de flux commerciaux et établir un cadre de consensus signé numériquement entre plusieurs parties. Le dernier succès en date en Australie, où ils ont réussi à embarquer la société agroalimentaire Agrocorp (3 milliards de dollars de revenus et 4 500 agriculteurs) est un signe de confiance dans les technologies de blockchain
  • L'adoption par l'industrie est le défi le plus crucial et cela déterminera le succès de la technologie blockchain dans le commerce international. Les organisations impliquées dans le commerce mondial ont encore du mal à trouver des cas d'utilisation fructueux et évolutifs pour la blockchain. Néanmoins, le succès des start-ups mentionnées ci-dessus est un signe que l'industrie passe du stade de projets et des essais à la phase d'exécution et de mise en œuvre.

  • Alors pourquoi ce retard ? Pour comprendre les raisons de l’adoption très timide de cette technologie, nous avons examiné l'enquête menée par la société Gartner auprès des DSI en 2019. Lors de cette enquête, seuls 5 % des DSI ont évalué la blockchain comme un changement radical pour leur organisation et 11 % ont déployé ou déploieront la blockchain au cours des douze prochains mois. Parallèlement, Deloitte a examiné en 2018 l'opinion des cadres supérieurs au niveau national de plusieurs pays et, en termes de plans de production pour les projets de blockchain, les leaders sont la Chine, l'Allemagne et le Mexique, suivis de près par le Royaume-Uni, le Canada et la France. Étonnamment, un très faible pourcentage d'entreprises américaines ont déclaré que leur organisation déployait déjà la blockchain.

  • Conclusion

Les avantages de la blockchain s'étendent à toutes les industries. Comme on peut le voir ci-dessus, elle présente de nombreuses utilisations novatrices pour l'industrie du commerce mondial, notamment une gestion efficace du temps, le suivi des échanges, la réduction des coûts et l'élimination des intermédiaires. Il est tout à fait évident que les acteurs du commerce mondial seraient mis au défi par la décentralisation. La blockchain est là pour rester et elle pourrait résoudre certains problèmes de financement du commerce et soulager le stress des acheteurs, des vendeurs, des sociétés financières et de transport. Par conséquent, l'acceptation généralisée de la blockchain dans le commerce international contribuera à accroître les opportunités. Elle devrait profiter plus particulièrement aux importateurs et aux exportateurs, car elle leur donnera accès à un soutien financier plus important.

Share this post

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on print
Share on email
GLOBAL STRATEGY
your session
with an expert
Book Now
STRATEGIE EXPORT votre session avec un expert Réservez Maintenant

Prime Target provides a SaaS application and our services are delivered over the Internet. Users can access them from any Internet-enabled device and location.